archives

Vulgarisation

Cette catégorie contient 33 articles

On entend souvent dire que la vulgarisation consisterait à “traduire” un contenu scientifique en le simplifiant avant de le transmettre à un public intéressé par les sciences. Cette idée d’une “traduction” correspond cependant très mal à ce que l’on observe quand on analyse les pratiques et les discours de vulgarisation. En effet, la science ne fonctionne pas comme une langue qui serait homogène et pour laquelle on disposerait de règles de traduction. De même, le public concerné interprète la vulgarisation en fonction de catégories qui ne sont pas uniquement linguistiques.

La vulgarisation a pu être critiquée par les scientifiques, ou par certains commentateurs, qui dénoncent la “trahison” des sciences opérée par les médias quand ces derniers la mettent en spectacle ou bien quand ils n’abordent pas les thèmes scientifiques du seul point de vue des contenus scientifiques. Pourtant, dans de nombreux cas, par exemple  quand les enjeux sont socio-techniques (nucléaire, OGM, etc.), les discours de vulgarisation ne peuvent être évalués à la seule lueur de données scientifiques factuelles. Ils engagent en effet inévitablement des conceptions politiques du rapport au monde, à la nature et à la science. Les critiques de la “trahison” des sciences par la vulgarisation n’ont de pertinence que si l’on se représente les sciences comme un espace de pureté idéologique qui cadre mal avec l’état des sciences contemporaines, soumises aux contraintes de l’économie, du politique, et à diverses demandes sociales.

Ces idées de “traduction” et de “trahison” de la science sont donc trop schématiques pour rendre compte de la complexité de ce qui se joue dans la vulgarisation. Enfin, à partir des années 1980 la communication  est devenue une partie importante du travail des institutions scientifiques : la fiction selon laquelle la communication serait extérieure à la science ne tient plus, pas plus que celle qui voyait dans la communication médiatique le seul facteur d’une spectacularisation critiquable des sciences.

C’est pourquoi, on voit aujourd’hui la vulgarisation comme une production culturelle autonome vis à vis du secteur scientifique, dans le sens où elle correspond à un secteur professionnel de la communication qui obéit à ses propres règles, formes et enjeux : il devient donc peu pertinent de l’étudier en se contentant de la comparer au discours scientifique.

Vous trouverez dans cette page une sélection de documents, principalement des articles de revues scientifiques et des références d’ouvrages qui vous permettront de retracer l’histoire des théories de la vulgarisation, et de comprendre l’évolution de ses discours et de ses pratiques. Dans la rubrique “Documents” du portail Science et Société, vous trouverez d’autres documents, parfois plus “pointus” : des thèses, des HDR (Habilitations à diriger des recherches) ou encore des rapports de recherche, qui vous permettront d’approfondir la connaissance de ce thème.

Colloque « La publicisation de la Science », 24 au 26 mars 2004, Grenoble

L’objectif de ce colloque, mis en œuvre par deux laboratoires et équipes d’accueil en sciences de la communication (Culture et communication à l’université d’Avignon et le Gresec à l’université Stendhal Grenoble 3), est de réfléchir sur les raisons, les objectifs et les modalités de la « mise en public » de la science. http://www.u-grenoble3.fr/publicisation/

Print Friendly, PDF & Email

Babou, Igor. Le cerveau vu par la télévision. Paris : PUF, 2004.

Ce livre est épuisé aux Presses Universitaires de France, c’est pourquoi après avoir demandé l’autorisation à l’éditeur, Je le mets en ligne gratuitement. Présentation de l’éditeur : Quel rôle joue la télévision dans la diffusion des connaissances et des pratiques scientifiques ? Comment présente-t-elle les enjeux sociaux des découvertes scientifiques ? La télévision est à […] Lire la suite

Print Friendly, PDF & Email

Babou Igor, Le Marec Joëlle. Science, musée et télévision : discours sur le cerveau. In: Communication et langages. N°138, 4ème trimestre 2003. pp. 69-88.

Cet article faisait partie d’un dossier “Sciences, médias et société” dirigé par Joëlle Le Marec dans le numéro 138 de la revue Communication et Langages. Sommaire du dossier : Introduction (Joëlle Le Marec) Biotechnologies et médias (Jacqueline Chervin , Suzanne De Cheveigné) Xénogreffes : l’éthique dans la presse quotidienne française (Christiane Kapitz) Science, musée et […] Lire la suite

Print Friendly, PDF & Email

Babou Igor. Science, télévision et rationalité. In: Communication et langages. N°128, 2ème trimestre 2001. pp. 15-31.

Télécharger l’article (format pdf) Résumé : Cet article présente l’analyse d’un corpus d’émissions de vulgarisation pour montrer comment le discours télévisuel à propos de science s’inscrit dans une matrice sociale, celle des représentations de la rationalité scientifique. L’étude de plusieurs métaphores du fonctionnement cérébral permet de comprendre que le discours télévisuel à propos de science […] Lire la suite

Print Friendly, PDF & Email

Babou, Igor, Histoire d’une confrontation. Le discours télévisuel à propos de science, Actes du XIIe Congrès national des Sciences de l’Information et de la Communication “Émergences et continuité dans les recherches en information et en communication – UNESCO”, Paris, SFSIC, 11 janvier 2001, p. 83-91.

Télécharger l’article (format pdf) Extrait : On peut voir la vulgarisation comme le résultat de la confrontation des modes de pensée de l’institution scientifique, de l’institution télévisuelle, et de leurs mondes de référence respectifs. C’est en développant l’hypothèse d’une confrontation institutionnelle qu’a été menée la recherche que l’on va maintenant présenter. L’idée est que ce […] Lire la suite

Print Friendly, PDF & Email

Labasse, Bertrand, La médiation des connaissances scientifiques – Rapport à la Direction Générale XII de la Commission Européenne”, 1999.

Ce document, proposé ici avec l’autorisation de son auteur, est disponible en texte intégral. Télécharger le rapport (format pdf). Extrait : Ce rapport n’est pas vraiment un rapport. Si l’on excepte quelques échanges, visant à vérifier certains points de détail, nul n’a été interrogé en vue d’élaborer l’analyse proposée ici. Celle-ci part d’une question très […] Lire la suite

Print Friendly, PDF & Email

Jacobi, Daniel. La communication scientifique. Discours, figures, modèles. Grenoble : PUG, 1999.

Présentation de l’éditeur : Public : Ce livre s’adresse à des publics variés et larges. Au premier chef, il sera un instrument utile aux spécialistes de la communication par l’analyse serrée du discours de la vulgarisation scientifique. Il concerne aussi les linguistiques par son étude approfondie des formes du langage et des procédés rhétoriques. Les […] Lire la suite

Print Friendly, PDF & Email

Jeanneret Yves. L’affaire Sokal : comprendre la trivialité. In: Communication et langages. N°118, 4ème trimestre 1998. pp. 13-26.

Résumé de l’article : Yves Jeanneret, membre du comité editorial de Communication et langages et coordonnateur d’un numéro consacré à l’analyse des pratiques de communication (n° 1 07), publie aux Presses universitaires de France un livre intitulé : L’Affaire Sokal ou la querelle des impostures. Il prend ici un recul par rapport à ce travail […] Lire la suite

Print Friendly, PDF & Email

Jeanneret, Yves. Écrire la science. Paris : PUF, 1994.

Description de l’ouvrage par l’éditeur : La vulgarisation scientifique n’est pas un genre réputé noble : ni assez littéraire pour être littéraire, ni assez scientifique pour être scientifique. Peut-on se contenter pour autant de l’aborder de l’extérieur ? Son style d’écriture, sa tradition esthétique ne méritent-elles pas qu’on y prête attention ? Dès que l’on […] Lire la suite

Print Friendly, PDF & Email

Daniel Raichvarg et Jean Jacques. Savants et ignorants : Une histoire de la vulgarisation des sciences. Paris : Seuil, 1991.

Présentation de l’éditeur : Savants et Ignorants est le seul ouvrage disponible sur l’histoire de la vulgarisation scientifique. Ce domaine aux contours mal définis, où se croisent journalistes, écrivains, chercheurs, hommes de théâtre et de cinéma, existe depuis que la science existe, et ses évolutions reflètent fidèlement celles de la société.De la vulgarisation élitiste du […] Lire la suite

Print Friendly, PDF & Email

International Network on Public Communication of Science and Technology (PCST)

Traduction de la présentation du réseau PCST : Le réseau international sur la communication publique à propos des sciences et des techniques (PCST) est né en 1989 lors de la première rencontre sur la communication scientifique publique à Poitiers, en France. Les 130 participants des 14 pays ont décidé de se rencontrer à nouveau pour […] Lire la suite

Print Friendly, PDF & Email

Pierre Fayard. La communication scientifique publique. De la vulgarisation à la médiatisation. Lyon : Chronique sociale, 1988.

Ce livre est important car il est l’un des premiers, en France, à pointer l’émergence de la communication professionnalisée au sein des institutions scientifiques, et non plus, comme on le voyait auparavant, seulement à l’extérieur des laboratoires.

Print Friendly, PDF & Email

Archives