Vulgarisation

On entend souvent dire que la vulgarisation consisterait à « traduire » un contenu scientifique en le simplifiant avant de le transmettre à un public intéressé par les sciences. Cette idée d’une « traduction » correspond cependant très mal à ce que l’on observe quand on analyse les pratiques et les discours de vulgarisation. En effet, la science ne fonctionne pas comme une langue qui serait homogène et pour laquelle on disposerait de règles de traduction. De même, le public concerné interprète la vulgarisation en fonction de catégories qui ne sont pas uniquement linguistiques.

La vulgarisation a pu être critiquée par les scientifiques, ou par certains commentateurs, qui dénoncent la « trahison » des sciences opérée par les médias quand ces derniers la mettent en spectacle ou bien quand ils n’abordent pas les thèmes scientifiques du seul point de vue des contenus scientifiques. Pourtant, dans de nombreux cas, par exemple  quand les enjeux sont socio-techniques (nucléaire, OGM, etc.), les discours de vulgarisation ne peuvent être évalués à la seule lueur de données scientifiques factuelles. Ils engagent en effet inévitablement des conceptions politiques du rapport au monde, à la nature et à la science. Les critiques de la « trahison » des sciences par la vulgarisation n’ont de pertinence que si l’on se représente les sciences comme un espace de pureté idéologique qui cadre mal avec l’état des sciences contemporaines, soumises aux contraintes de l’économie, du politique, et à diverses demandes sociales.

Ces idées de « traduction » et de « trahison » de la science sont donc trop schématiques pour rendre compte de la complexité de ce qui se joue dans la vulgarisation. Enfin, à partir des années 1980 la communication  est devenue une partie importante du travail des institutions scientifiques : la fiction selon laquelle la communication serait extérieure à la science ne tient plus, pas plus que celle qui voyait dans la communication médiatique le seul facteur d’une spectacularisation critiquable des sciences.

C’est pourquoi, on voit aujourd’hui la vulgarisation comme une production culturelle autonome vis à vis du secteur scientifique, dans le sens où elle correspond à un secteur professionnel de la communication qui obéit à ses propres règles, formes et enjeux : il devient donc peu pertinent de l’étudier en se contentant de la comparer au discours scientifique.

Vous trouverez dans cette page une sélection de documents, principalement des articles de revues scientifiques et des références d’ouvrages qui vous permettront de retracer l’histoire des théories de la vulgarisation, et de comprendre l’évolution de ses discours et de ses pratiques. Dans la rubrique « Documents » du portail Science et Société, vous trouverez d’autres documents, parfois plus « pointus » : des thèses, des HDR (Habilitations à diriger des recherches) ou encore des rapports de recherche, qui vous permettront d’approfondir la connaissance de ce thème.

La muséologie scientifique, toute une histoire !

15 septembre 2016
Par
La muséologie scientifique, toute une histoire !

Colloque, les 24 et 25 novembre 2016 au Palais de la Découverte et à la Cité des Sciences. Présentation des organisateurs : Le 24 mai 1937, dans le cadre de l’exposition internationale de Paris, le Palais de la découverte ouvre ses portes à un public curieux, venu nombreux pour s’émerveiller de la science. le 13…

Continuer »

# SciencesDebout

8 avril 2016
Par

Présentation de la page Facebook par ses auteurs : #SciencesDebout, partageons nos connaissances ! Profitons d’être ensemble dans les #NuitDebout pour échanger ! https://www.facebook.com/sciencesdebout/

Continuer »

Sciences critique

30 janvier 2016
Par

Présentation du site par ses auteurs : Sciences Critiques est né d’un constat simple : il n’existait pas, jusqu’à aujourd’hui, de site d’information dédié exclusivement aux sciences, traitant tout particulièrement des sciences « en train de se faire » – par opposition aux sciences « déjà faites » que sont les découvertes scientifiques. Il n’existait pas de site d’information…

Continuer »

Makerscience

30 avril 2015
Par

Description du site par ses auteurs : Makerscience : un réseau social d’échanges et de mutualisation de bonnes pratiques pour tous ceux qui montent des projets de médiation et de vulgarisation des sciences et techniques Les projets et envies en matière de médiation scientifique et technique ne manquent pas en France. Acteurs culturels, chercheurs et…

Continuer »

Bulletins du GERSULP (1977-1978)

19 janvier 2014
Par

Voici les Bulletins du GERSULP de 1977 à 1978, c’est à dire les numéros 1 à 7, à l’exception du numéro 5 dont nous ne disposons pas. Merci à Robert Bourre pour nous avoir prêté les documents originaux. Merci à André Chavarot, qui travaille avec Joëlle Le Marec à l’université Paris 7, pour la numérisation…

Continuer »

« 90 minutes d’arrêt » : cycle de conférences gratuites à l’Espace Pierre Gilles de Gennes

4 novembre 2013
Par

« 90 minutes d’arrêt » est un cycle de conférences, destiné aux professionnels concernés par la communication des sciences (médiateurs, étudiants, chercheurs, enseignants, journalistes…). Deux mardis par mois à 18h30, ces séances proposent des échanges autour de sujets originaux liés à la culture des sciences, en présence d’un intervenant professionnel venu partager ses projets et ses réflexions.…

Continuer »

Baudouin Jurdant. Intervention « Communication scientifique et réflexivité » (2009)

11 mai 2012
Par

Enregistrement audio et transcription d’une intervention de Baudouin Jurdant, donnée dans le cadre du cycle de conférences intitulé « La vulgarisation scientifique : une mode ? une nécessité ? une illusion ? » Contexte de l’intervention « Communication scientifique et réflexivité » le 23 mars 2009 par Baudouin Jurdant Résumé de l’intervention Le fonctionnement communicationnel des communautés scientifiques présente…

Continuer »

Jean-Marc Levy-Leblond. (Auto) critique de la science. Paris : Seuil, 1973 (version numérique à télécharger)

4 novembre 2011
Par
Jean-Marc Levy-Leblond. (Auto) critique de la science. Paris : Seuil, 1973 (version numérique à télécharger)

L’ouvrage « (Auto)Critique de la science », coordonné par Alain Jaubert et Jean-Marc Lévy-Leblond a été numérisé par nos soins, avec l’autorisation de l’éditeur et de Jean-Marc Lévy-Leblond. Il prend place en 1973 dans la collection « Science ouverte » chez Seuil. Vous pouvez le télécharger ci-dessous (cela prendra un peu de temps, car l’ouvrage est volumineux : 384…

Continuer »

Baudouin Jurdant. Les problèmes théoriques de la vulgarisation scientifique. Paris : Editions des Archives Contemporaines, 2009.

6 février 2009
Par
Baudouin Jurdant. Les problèmes théoriques de la vulgarisation scientifique. Paris : Editions des Archives Contemporaines, 2009.

Présentation de l’éditeur : Octobre 1973 : Baudouin Jurdant soutient une thèse de Troisième Cycle à l’Université Louis Pasteur de Strasbourg. Titre : Les Problèmes théoriques de la vulgarisation scientifique. Jamais publié, l’ouvrage a néanmoins circulé par photocopies interposées et mise en ligne (récente) sur le site du laboratoire C2SO de l’ENS/LSH de Lyon. De…

Continuer »

Film « Sciences et société en mutation : Regards de chercheurs »

10 janvier 2007
Par

Le 12 février 2007, le CNRS organisait un colloque intitulé « Sciences et société en mutation« . Dans le cadre de ce colloque, Joëlle Le Marec et Igor Babou ont été sollicités par le CNRS pour réaliser une enquête auprès de chercheurs du CNRS ainsi que d’enseignants-chercheurs universitaires de toutes disciplines : cette enquête avait pour objectif de comprendre les représentations des rapports entre science et société de ces chercheurs. Il s’agissait également de réaliser un film permettant de présenter, dans le cadre du colloque, les points de vue des chercheurs.

18 entretiens d’enquête ont été réalisés dans le cadre d’un travail collectif mené au sein du laboratoire C2So de l’ENS Lettres et Sciences humaines de Lyon, sous la direction de Joëlle Le Marec et Igor Babou, avec 3 doctorantes du laboratoire : Sarah Cordonnier, Barbara Dousset et Déborah Copel. Pablo Jensen a également participé à ce travail.

Ces entretiens ont été filmés par CNRS Image et le réalisateur est Luc Ronat. Joëlle Le Marec et Igor Babou en sont les auteurs scientifiques. Ce film de 18 minutes a été diffusé lors de la matinée du colloque.

Voici une version en ligne de ce film, qui peut servir d’introduction aux enjeux des relations entre sciences et société : Regards de chercheurs

Print Friendly, PDF & Email

Eric Fouquier : Contexte intellectuel et idéologique de l’étude « Les spectacles scientifiques télévisés » réalisée par Eric Fouquier et Eliseo Veron.

26 avril 2006
Par
Eric Fouquier : Contexte intellectuel et idéologique de l’étude « Les spectacles scientifiques télévisés » réalisée par Eric Fouquier et Eliseo Veron.

Dans ce texte que nous lui avons demandé d’écrire, Éric Fouquier revient sur le contexte d’une recherche menée avec Eliséo Véron sur les spectacles scientifiques à la télévision et sur leur réception, recherche qui a fait date. Lien : Fouquier, Eric et Veron, Eliseo, « Les spectacles scientifiques télévisés – Figures de la Production et de…

Continuer »

Colloque « Sciences, médias et société » 15 au 17 juin 2004 à Lyon

17 juin 2004
Par
Colloque « Sciences, médias et société » 15 au 17 juin 2004 à Lyon

Le colloque « Sciences, médias et société », a eu lieu à l’École normale supérieure Lettres et sciences humaines du 15 au 17 juin 2004. Il clôturait un programme de recherche initié en 2000, portant sur l’étude historique et comparative des discours à propos de sciences dans les médias (en particulier la télévision et les expositions). Pour…

Continuer »

Archives