Livres

Jeanneret, Yves. Écrire la science. Paris : PUF, 1994.

Description de l’ouvrage par l’éditeur :

La vulgarisation scientifique n’est pas un genre réputé noble : ni assez littéraire pour être littéraire, ni assez scientifique pour être scientifique. Peut-on se contenter pour autant de l’aborder de l’extérieur ? Son style d’écriture, sa tradition esthétique ne méritent-elles pas qu’on y prête attention ?

Dès que l’on prend la peine de lire ces écrits comme un projet littéraire, on découvre qu’ils ne peuvent nullement être tenus pour la “traduction” approximative d’un contenu qui leur serait étranger. Par une méticuleuse analyse de textes placés dans une perspective philosophique et historique, cet ouvrage fait apparaître leurs trouvailles; il dégage les règles de la véritable poétique qui les gouverne.

Du même coup la vulgarisation s’avère particulièrement révélatrice du caractère utopique et mystificateur de l’idée de “société communicationnelle”.

Print Friendly, PDF & Email

Discussion

Trackbacks/Pingbacks

  1. […] s’appuie sur le principe de la “simplification” ou de la “traduction” (vécue parfois par les experts comme “trahison”) du savoir pour un public […]

Commenter

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Archives