Véron, Eliseo. Construire l’événement – les médias et l’accident de Three Miles Island. Paris : Éditions de Minuit, 1981.

3 février 1981
Par

Présentation de l’éditeur :

Si les responsables de la centrale nucléaire de Three Mile Island étaient parvenus, en empêchant toute fuite d’information au-dehors, à cacher ce qui s’est passé dans le deuxième réacteur le 28 mars 1979, quelque chose comme “la panne du 28 mars” aurait certes existé dans l’expérience de quelques initiés, mais l’événement “accident nucléaire de Three Mile Island” n’aurait pas eu lieu. Les événements sociaux ne sont pas des objets qui se trouveraient tout faits quelque part dans la réalité et dont les médias nous feraient connaître après coup les propriétés : ils n’existent que dans l’exacte mesure où ces médias les façonnent.

L’accident qui fait l’objet de cette étude est, on le verra, l’un des rares où le discours informatif s’est un moment interrogé sur sa propre légitimité. Car, d’une façon générale, les médias doivent s’en tenir à une idéologie de la représentation dont l’axe demeure le principe d’ “objectivité” : débordant la multiplicité des canaux de transmission, le poids des invariants du discours finit par produire une unification imaginaire et l’ “événement” s’impose dès lors partout dans l’intersubjectivité des acteurs sociaux. Les médias informatifs sont le lieu où les sociétés industrielles produisent notre réel.

Comment les choses se passent-elles dans les faits ? C’est à cette question que répond Eliséo Véron, à partir d’une enquête qui éclaire d’un jour inattendu l’univers de l’information dans lequel on se meut comme on respire : sans y penser.

Print Friendly, PDF & Email

Tags: ,

Laisser un commentaire

Archives