Hert, Philippe. Jeux, écritures, espaces d’énonciations. Contribution à une étude anthropologique de l’usage d’Internet en milieu scientifique. Thèse de Doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication, Université Strasbourg I, 1988

17 janvier 1998
Par

Thèse présentée par Philippe Hert à Strasbourg, en janvier 1998

Jury :

  • Baudouin Jurdant (Université Paris VII, directeur de la thèse)
  • Michèle Kirch (Université Strasbourg I)
  • Philippe Breton (CNRS)
  • Patrick Cohendet (Université Strasbourg I)
  • Alain Gras (Université Paris I)
  • Jacques Perriault (Université Paris III)

Résumé :

Ce travail est une étude anthropologique menée à Strasbourg, portant sur la communication entre scientifiques à travers Internet. Il trouve son origine dans un questionnement que suscitait son utilisation, chez plusieurs acteurs de l’implantation du réseau informatique local : Osiris. Ce réseau a été créé en 1989 pour relier les universités et écoles d’ingénieurs de la ville. En pleine expansion au début de cette étude, il a progressivement été intégré dans l’environnement quotidien de nombreux chercheurs. La dynamique, le mouvement de ce développement échappait aux instigateurs de l’implantation de l’infrastructure technique. Cet état de fait n’a fait que s’accentuer avec sa connexion à Internet (le 3 juin 1993). Le réseau est progressivement devenu le support de nouveaux outils de gestion de l’information, de nouvelles formes de communication, et de nouveaux usages de l’informatique. J’ai donc voulu retracer ici
l’émergence d’un usage diversifié d’une technologie de communication en étudiant le mouvement de son appropriation à la fois collective et individuelle sur un terrain local.

Télécharger la thèse (format pdf)

Print Friendly, PDF & Email

Tags: , , ,

Laisser un commentaire

Archives