Hert, Philippe. « Les arts de lire le réseau ? Un cas d’innovation technologique et ses usages au quotidien dans les sciences », Réseaux, n°77, 1996, pp.85-113.

29 avril 1996
Par

Résumé de l’article :

Seules deux voies permettent une approche du phénomène du développement exponentiel d’Internet : un repérage anthropologique de terrain et une lecture à travers des grilles d’interprétation.
Ce n’est qu’ainsi que l’on peut dépasser l’approche médiatique descriptive, marquée par l’excès d’enthousiasme ou de critique. L’enthousiasme se manifeste dans les propos de certains auteurs qui voient dans ce phénomène une mutation voire une révolution pour l’humanité. Toute une presse de vulgarisation s’empresse par ailleurs de reprendre ce discours utopiste.
D’autres auteurs en revanche y voient un risque majeur que s’aggrave l’inégalité, ou un modèle de non-communication. Plutôt que d’ajouter un discours supplémentaire sur Internet, nous proposons ici un regard sur un terrain précis, celui des sciences, qui a pour avantage d’être porteur d’Internet depuis ses origines et de pouvoir se prêter à des observations et des interprétations très variées.
Notre propos sera fondé sur une étude anthropologique menée à Strasbourg sur la communication scientifique à travers Internet.

Télécharger l’article (pdf)

Tags: ,

Laisser un commentaire